Loi contre la fraude à la TVA : 4 changements au 1er janvier 2018

Au 1er janvier 2018, toute personne, physique ou morale, de droit privé ou public, assujettie à la TVA, sera dans l’obligation d’utiliser un logiciel de caisse et/ou de comptabilité certifié, sous peine de risquer une amende de 7 500 €.

Mais concrètement, que cela change-t-il ?

Télécharger notre PDF pour en savoir plus :

Loi Anti-Fraude 2018